Prindi

Bonjour à vous tous qui vous aimez les monuments !

 

N'est-ce pas paradoxal cette phénomène que lorsque l'on voulait évoquer des monuments (y compris les plaques et les pierres commémoratives) qui se trouvent près de chez vous, il ne vous arrive, tout à coup, d'en nommer que quelques rares uns. Mais tout de même, dès que si l'on consultait de la littérature qui présente l'historique de votre région ou lorsque l'on cherchait de l'information sur Google ou encore si l'on faisait plus d'attention à des choses qui nous entourent, nous allons remarquer certainement beaucoup plus de curiosités - par exemple, il s'y trouve beaucoup de monuments de guerre dans des parcs ou bien de nombreuses plaques commémoratives, dévouées à des personnes célèbres, accrochées sur des murs des immeubles.

 

C'était en 2005 que j'ai eu l'idée de lancer une étude approfondie sur les monuments. Une telle décision m'est venue comme ça, à l'improviste, c'est-à-dire qu'il me manquait toute expérience dans le domaine des études en histoire ou en matière de patrimoine d'une région quelconque. Cela faisait déjà une bonne dizaine d'années que je me suis consacré, en outre des cours de l'informatique que je donne dans des universités différentes, à la publication des manuels de programmes informatiques.

 

Ma première étude importante sera achevée en 2015, et il s'agit d'un catalogue en ligne des monuments de la région Lääne-Virumaa. Il s'y trouve, dans cette région (68.000 habitants sur une superficie de 3626 km2, dont le capital régional est la ville Rakvere) la plus généreuse en matière de curiosités en Estonie, près de 400 monuments !

 

L'achèvement d'un catalogue complet de tous les monuments d'Estonie, accessible en ligne, est prévu pour 2020. Ce catalogue comprendra aux environs 4000 à 5000 monuments.

 

Le fait d'étudier des monuments peut s'avérer même très bénéfique.

  1. Un grand nombre de monuments, tombés dans l'oublie, ont mal résisté face aux épreuves du temps et ne sont plus qu'une simple roche couverte de mousse. La parution des catalogues en ligne leur permettrait de trouver le nouveau souffle.
  2. Tout comme les monuments, tombés dans l'oublie, il se trouve, en cachette dans des archives, musées, bibliothèques et collections privées, beaucoup de documentation concernant les monuments. Et pourquoi pas les afficher sur Internet, pour qu'ils soient accessibles à tous ceux qui s'intéressent à l'histoire et au patrimoine historique ?

 

J'ai également développé les cartes à jouer, chaque carte de jeux représente un des monuments parmi les plus intéressants de la région Lääne-Virumaa (le texte explicatif qui accompagne l'objet représenté sur chaque carte de jeux est en anglais), j'ai lancé la publication du journal « Monumendileht » (le journal du monument) et j'organise des expositions.

 

Je n'aurais jamais cru que les recherches dans le domaine du patrimoine régional puissent me fasciner autant!

 

D'ici la question, connaissez-vous les monuments de votre région ? A propos, sont-ils déjà accessibles en ligne à tout le monde ?

 

Bien en attente de vos commentaires !

 

Cordialement

 

Heiki Koov

Monumentide e-Kataloog, l'association à but non lucratif

Rédacteur en dhef

See e-posti aadress on spämmirobotite eest kaitstud. Selle nägemiseks peab su veebilehitsejas olema JavaSkript sisse lülitatud.